Stages

LES FRANÇAIS ONT MAUVAISE RÉPUTATION !

Ce n’est pas nouveau, et rien ne s’arrange vraiment, les Français ne sont pas doués pour parler une langue étrangère !

À qui la faute ? Eux-mêmes, frileux, arrogants ? Misant sur les efforts des autres plutôt que sur les leurs ? Une dentition à part qui leur donne un handicap d’élocution ? Reconnaissons que nous, Français, avons beaucoup de complexes dès qu’il s’agit de nous exprimer, de communiquer avec l’étranger. Et l’on est prêt à s’inventer toutes les excuses possibles pour justifier nos carences. Se pourrait-il être la faute à un enseignement engoncé dans les mêmes principes et méthodes depuis des générations ? Qui donne à l’assimilation d’une soi-disant langue vivante, aussi peu de peps que l’apprentissage d’une langue morte ? Avaler la liste des verbes irréguliers, assimiler les grammaires des pays anglo-saxons, tellement différentes des pays latins, en écoutant un enseignant bien protégé derrière son bureau, lui-même peu convaincu par les capacités de son auditoire, avouez que c’est décourageant…

English Com’Eddy Theatre a fait le pari, depuis quinze saisons révolues, de faciliter l’apprentissage d’une langue étrangère

l’anglais en l’occurrence à tous les apprenants, qu’ils soient jeunes et scolarisés, adultes en activité ou en reconversion et même seniors en quête d’une retraite ludique et riche de nouvelles rencontres. Et ça marche ! Exit les cours soporifiques, place au théâtre pour rendre cette acquisition pétillante et percutante. On sait que le théâtre amateur plaît aux Français, alors, quand on peut joindre le plaisir de faire du théâtre à l’apprentissage d’une langue étrangère, le jeu en vaut la chandelle ! On fait du théâtre pour sortir de sa coquille, pour s’ouvrir aux autres, pour prendre de l’assurance à l’oral. Et qui dit théâtre dit mémorisation, dit élocution, dit gestuelle… autant de points communs avec la pratique d’une langue étrangère. La mise en situation, les répétitions ont vite fait de faciliter l’acquisition de vocabulaires et d’idiomatiques. La pratique de la scène pousse à s’exprimer haut et fort pour se faire entendre, pour se faire comprendre ! À l’English Com’Eddy Theatre, l’humour a été choisi comme vecteur pour dédramatiser l’apprentissage, mettant ainsi à terre tous les complexes et appréhensions derrière lesquels les élèves aiment se cacher.

Une équipe rodée

En se basant sur son expérience personnelle, Eddy Radburn, comédien et dramaturge britannique implanté en France depuis plus de vingt ans, écrit à l‘attention de ses élèves saynètes, pièces de théâtre, mais aussi sujets de débats, jeux divers plus adaptés au cours de conversation. Il utilise l’humour qu’il considère comme un outil puissant et un vecteur essentiel dans la transmission des enseignements. Ancien formateur pour le GRETA, les IUT, Eddy Radburn est à la conception et la création de tous les supports pédagogiques. Il anime les cours de conversation et ceux du théâtre, accompagné de Karinne Radburn, son épouse, écrivaine et consultante en communication écrite. Formatrice en écrits littéraires et professionnels, elle collabore également sur la conception de supports pédagogiques, certains déplacements extérieurs comme l’ISEG et les projets ERASMUS plus.

ON S’AMUSE, MAIS C’EST DU SÉRIEUX !

C’est le credo de cet établissement d’enseignement atypique… Et, après quinze saisons de mise en pratique, Eddy Radburn, l’entrepreneur qui a lancé sa propre école en 2007 sait que ça marche ! N’a-t-il pas lui-même appris le français de cette manière ?

Facebook Twitter Email Instagram Youtube Linkedin Viadeo